Comprendre le rôle des endorphines pour lutter contre la fatigue

La fatigue chronique est loin d’être un état à prendre à la légère. Si autrefois on pouvait assimiler ce type de problème à une certaine forme de paresse, la fatigue chronique a aujourd’hui une place parmi les affections chroniques.

On parle même aujourd’hui d’encéphalomyélite myalgique, une affection qui correspond à cet état de fatigue permanente chronique, souvent très difficile à vivre par les patients. L’apparition de ce problème est assez brutale : elle apparaît presque du jour au lendemain, et détériore alors rapidement la santé du patient, mais aussi son moral.

Néanmoins, ce n’est ni une affection contagieuse, ni une maladie génétique. La fatigue chronique ne peut donc pas se transmettre. Lutter contre la fatigue lorsque l’on est atteint de ce genre de problème devient alors très difficile. On va également ressentir d’autres symptômes plus diffus.

Les causes de la maladie

Cette fatigue permanente ne trouve pas de cause dans le mode de vie des patients concernés. Parfois, un élément déclencheur, comme une infection, peut être à l’origine de l’arrivée de cette pathologie.

Cela aurait un impact sur le système immunitaire, qui aurait alors un fonctionnement inhabituel. D’autres évoquent le fait d’être en contact avec des pesticides ou des insecticides par exemple.

Quels sont les symptômes de cette fatigue permanente ?

Bien évidemment, en cas d’apparition de ce syndrome, le premier symptôme sera l’apparition d’une fatigue générale et chronique. Une baisse d’énergie importante est aussi constatée, mais aussi des douleurs importantes sont présentes, dans l’ensemble du corps, qui sont généralement musculaires, et qui ressemblent aux symptômes de la fibromyalgie.

Des troubles du sommeil, une fatigue intense après un effort, sont également constatés. Les nuits ne sont pas réparatrices, Des troubles liés au système nerveux ou neurologique sont également constatés, comme une désorientation, une sensibilité forte au bruit ou à la lumière, des symptômes digestifs, une arythmie cardiaque, des palpitations…

D’autres manifestations, qui sont de leur côté immunitaires, apparaissent : des ganglions sont souvent présents, à l’aine ou aux aisselles, le patient ressent souvent des états grippaux, ou contracte subitement des allergies ou des intolérances à certains aliments.

Que faire pour lutter contre la fatigue chronique ?

En cas de fatigue chronique de ce type, on cherchera dans un premier temps à régler tous les problèmes qui pourraient altérer le bien-être des malades, en limitant les facteurs infectieux, au niveau dentaire, ou des sinus.

On va ensuite agir principalement sur le mode de vie, afin de le rendre le plus sain possible, en adaptant l’alimentation, en soignant les allergies, en équilibrant la digestion par le biais de la flore intestinale par exemple.

Certaines techniques de relaxation sont également intéressantes pour se sentir mieux en cas de fatigue chronique. Le but est de parvenir à améliorer le sommeil. Néanmoins, il n’existe à ce jour aucune médication très spécifique, liée à ce problème de santé.