Fatigue permanente : quelques conseils pour en venir à bout

La fatigue permanente est un problème qui touche particulièrement les femmes.

Ici, nous allons vous proposer de découvrir un guide complet, vous permettant de tout comprendre sur ce phénomène.

Nous allons vous donner une définition de la fatigue permanente. Nous verrons également s’il existe une cause fatigue permanente, et quels sont les différents moyens pour la traiter.

Qu’est-ce que l’état de fatigue permanente ?

La fatigue permanente, aussi appelée encéphalomyélite myalgique, est une fatigue persistante sans explication, et qui apparait de manière soudaine chez les personnes qui en souffrent.

Les médecins considèrent ce problème comme une maladie neurologique. La fatigue permanente entraîne d’autres problèmes de santé, plus ou moins handicapants :

  • Des douleurs musculaires
  • Des douleurs articulaires
  • Un malaise global

Mais alors, quelles sont les causes de cette fatigue chronique ? Nous allons le voir.

Quelles sont les causes du problème de fatigue permanente ?

En réalité, la fatigue permanente cause n’est pas bien connue par les médecins.

En effet, cette maladie neurologique touche en général des personnes dont le rythme de vie est sain.

On considère alors que la source du problème viendrait peut-être d’une infection bactérienne, qui dans la majorité des cas constitue un élément déclencheur de la maladie. Une autre théorie existe ; l’exposition à des pesticides.

Quoi qu’il en soit, à l’heure actuelle, la cause réellement de la fatigue chronique n’est pas encore connue. Cependant, il existe des méthodes que vous pouvez mettre en place, si vous en souffrez, dans le but de retrouver le sommeil.

Quelles sont-elles ? C’est ce que l’on vous explique maintenant.

Quelques conseils pour venir à bout de la fatigue permanente

S’il n’existe aucun traitement pour soulager la racine du problème, la fatigue chronique peut être soulagée, en mettant en place certaines choses.

  • Une meilleure hygiène de vie : même si les personnes qui sont victimes de fatigue chronique possèdent un rythme de vie sain, il est possible d’y apporter des améliorations, et notamment du point de vue de l’alimentation. En effet, lorsque le corps bénéficie de tout ce dont il a besoin pour fonctionner normalement, celui-ci pourra retrouver un sommeil réparateur plus aisément. Aussi, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un spécialiste de la nutrition, qui pourra vous aider.
  • Ritualiser le coucher : créer un véritable rituel autour du coucher pourra vous permettre de profiter d’un meilleur sommeil. Vous allez préparer votre corps, lui envoyer les signaux d’un endormissement imminent. Comment procéder ? Dans un premier temps, nous vous conseillons de couper les écrans au moins une heure avant de vous coucher. Prendre un bon bain, ou encore lire un livre vous permettra également de vous détendre. Avant de vous coucher, une séance de yoga ou de méditation pourra vous apaiser de manière efficace
  • La pratique d’une activité sportive : saviez-vous que les endorphines, les hormones du sport qui sont libérées pendant une activité physique, vous permettent de mieux dormir ? En effet, en plus de constituer un traitement de qualité contre le stress, il est également possible grâce à ces hormones, de réguler votre rythme cardiaque et respiratoire, de générer une bonne fatigue, et donc de favoriser l’endormissement. Aussi, pratiquer une activité physique de manière régulière, et plus particulièrement un sport d’endurance sera très efficace
  • Limiter le stress : cela peut sembler facile à dire, mais moins simple à faire, mais la réduction du stress est absolument nécessaire, lorsqu’il s’agit de mieux dormir. Et sachez que le sport est également un très bon moyen de vous libérer de vos angoisses. Si cela ne suffit pas à vous apaiser, vous pouvez tout à fait envisager des thérapies, ou un suivi psychologique. Il faut savoir que, lorsque le corps est en état de stress, les muscles se contractent. Cela aura pour effet de provoquer des douleurs musculaires, qui constituent également un symptôme de la fatigue chronique

Voilà, maintenant, vous savez comment faire pour lutter contre la fatigue. Nous allons voir maintenant quel est le rapport, entre la soif et la fatigue.

Soif permanente fatigue : et si c’était le signe d’un diabète ?

C’est vrai, la fatigue couplée à une sensation de soif permanente est un signe qui pourrait vous mettre sur la piste d’un diabète.

Aussi, si vous êtes en surpoids, il serait bon de consulter votre médecin, pour réaliser les tests nécessaires.