>>> Je suis Epuisé pas fatigué <<<



Un ouvrage sérieux qui apporte réponses au cas d'épuisement mental, fatigue chronique et stress dans la société d'aujourd'hui !


      L’épuisement mental qu’est-ce que c’est?

Ce matin encore, vous vous êtes réveillé épuisé. Et malgré vos 10 heures de sommeil, vous resteriez bien au lit. Quand vous y réfléchissez, ce n’est pas passager. Cela fait maintenant quelques semaines, voire quelques mois que ce phénomène se reproduit. Vous avez mis cet état sur la surcharge de travail que vous donne un parent ou un enfant malade, ou encore ce pro jet qui vous donne du fil à retordre. Vous vous dites : — « C’est la fatigue! »
Et puis d’autres signaux sont apparus, des maux d’estomac, des douleurs thoraciques. Vous avez mis ces symptômes sur le compte du stress. En pensant « dès que la situation sera réglée, les choses reprendront leur cours normal ». Mais cela fait plusieurs mois maintenant. Vous continuez à vous sentir comme « usé » et vous n’avez le goût à rien... La moindre tâche vous parait surhumaine. Vous avez de plus en plus de mal à faire face à votre quotidien, à votre travail. Même, vos amis et votre famille n’arrivent plus à vous sortir de chez vous. Si vous vous sentez épuisé, c’est peut-être que vous l’êtes vraiment.
L’épuisement mental touche de plus en plus de personnes. Mais dans notre société moderne où l’on commence à peine à prendre en compte le stress, l’épuisement est souvent mal appréhendé. Pourtant, l’épuisement mental s’il est ignoré peut engendrer de graves conséquences : surmenage, dépression ainsi que des complications sur notre santé physique; maladies, infections.
Personne n’est à l’abri, les enfants aussi peuvent être épuisés moralement. Les symptômes chez l’enfant se traduisent par de l’hyperactivité, une mauvaise humeur et une irritabilité inhabituelle. Il aura tendance à bâiller et se frotter les yeux fréquemment.
Vous le retrouverez couché à la moindre occasion. Il montrera des troubles d’inattention. Et lui qui était si gai n’aura envie de rien et pleurera facilement. Attention! Ne confondez pas ces symptômes avec ceux dus à une « bonne » fatigue. Ceux que l’on peut retrouver en fin de journée après un après-midi passé au parc par exemple.
L’épuisement moral ne s’attrape pas. Si vous voulez vraiment reprendre le dessus ou aider votre enfant, la première chose à faire est d’identifier les causes. Les causes diffèrent d’une personne à l’autre. Tant que vous n’aurez pas fait le point pour savoir ce qui vous met dans cet état, vous ne pourrez pas traiter le problème en profondeur.
Vous aurez surement besoin d’aide, vos amis et vos proches sont là. Ne leur fermez pas la porte. Le livre électronique « je suis épuisé pas fatigué » de Sylvie Laflamme Vous connaissez peut-être déjà cette auteure de renom, vous livre des pistes pour combattre les causes de votre épuisement et retrouver la voie de votre équilibre physique et mentale.. Si vous n’en pouvez plus de cette « usure » permanente et voulez reprendre les choses en main. N’hésitez plus, vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin!

Table des matières du livre :Je suis Epuisé pas Fatigué


Introduction ........................................................................ 4
Des changements qui dérangent ....................................................... 6
Un miroir intérieur qui a besoin d’être éclairci .................................... 12
Trouver la source ................................................................... 15
Les contrastes positifs – imposer en douceur ........................................ 17
La simplicité d’abord ............................................................... 19
Le respect de soi d’abord, les autres ensuite, pas l’inverse ....................... 21
Prendre une nouvelle direction, sur la même route .................................. 23
Métro-boulot ....................................................................... 25
Recentrer nos priorités ............................................................ 28
La nécessité d’apprendre à dire NON ................................................ 31
La capacité de penser à soi sans égoïsme ........................................... 35
La perfection imparfaite ........................................................... 37
Cesser de mettre un mandat sur l’autre ............................................. 39
Des trucs pour commencer à régler la situation ..................................... 42
Sortez de vous-même ................................................................ 45
Les petits carnets du bonheur ...................................................... 46
Conclusion ..........................................................................48

Dans nos conversations de tous les jours, nous employons ces termes couramment : je suis fatigué, je suis stressé, je suis épuisé... Pourtant, chacun a une définition particulière, se traite et assume des conséquences bien différentes.
« Je suis fatigué » ; « je suis épuisé » ; « trop de stress au travail en ce moment, ça m’épuise » dans nos discussions ces termes semblent liés et parfois interchangeables. Mais d’un point de vue médical, il en est autrement. Peut-être devrions-nous être plus attentifs à nos formulations? Car, reconnaitre les symptômes de chacun de ces termes, permettent de trouver plus facilement les causes et donc de les traiter.
La fatigue est un manque d’énergie. Elle a pour conséquence une diminution des capacités physiques et de l’endurance, une difficulté à rester concentré. C’est un état transitoire qui peut être résolu en améliorant son hygiène de vie : des heures de sommeil plus longues, des siestes si nécessaire, des prises de vitamines, etc.
Par contre si la fatigue persiste plus de trois semaines et ne peut être attribuée à quelque chose de provisoire, surcharge temporaire de travail ou l’arrivée d’un nouveau-né par exemple, et si elle a des répercussions sur votre vie tant professionnelle que personnelle, vous ne devriez plus employer le mot fatigue.
L’épuisement mental est souvent une conséquence d’un stress intense et prolongé, souvent associé à un manque de sommeil et à des sentiments d’impuissance et de frustration. La réelle difficulté est que nous faisons rarement la différence entre ces deux états. Nous nous rendons compte que nous sommes soumis au stress.
Comme certains préjudices sont les mêmes : déficience immunitaire, troubles du sommeil, suralimentation, consommation excessive d’alcool ou de tabac… nous sommes amenés à penser que l’épuisement mental est un des symptômes. Ce qui est faux. Il s’agit du stade au-delà du stress!
Le stress se caractérise par un engagement très important. Des émotions à fleur de peau. Il se traduit par un sentiment d’urgence et souvent de l’hyperactivité. La première conséquence est principalement physique : perte d’énergie. Par la suite, il engendrera de la panique, des phobies, de l’anxiété… ce qui aura de graves répercussions sur la santé.
L’épuisement mental se caractérise par le désengagement de la personne, les émotions semblent avoir disparu. Elle vit un sentiment d’abandon et de désespoir. Les premiers symptômes sont avant tout émotionnels : une perte de la motivation, un détachement menant à la dépression. Elle perd le « goût » à la vie.
Dans tous les cas, il est très important de déterminer les causes de votre état. Si vous pouvez les identifier, il vous sera alors plus facile de les réduire voire de les éliminer. Vous pouvez combattre et mieux comprendre l’épuisement mental grâce à Sylvie Laflamme. En lisant son livre électronique « je suis épuisé pas fatigué », vous trouverez des solutions et des réponses à vos questions.

Procurez-vous aujourd'hui même "Je suis Epuisé pas Fatigué" et changez vos habitudes pour retrouver énergie gaité et la joie de vivre qui trop longtemps vous à fait défaut.

L'ouvrage vous sera immediatement livré après votre paiement directement dans votre boite mail !


.

Ce site fait partie du réseau des sites internet Ouioui.ws et est soumis aux conditions de vente de Ouioui.ws
Pour plus d'infos vous pouvez nous contacter à: contact [AT] ouioui.ws  |  Tel: 05 96 48 21 69